Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

L’entretien de vos équipements de cuir : La lutte contre le vieillissement et l’usure.

 

 

Toute personne qui décide de dépenser une certaine somme d’argent, qu’elle soit importante ou non, est en droit d’espérer acquérir le meilleur article possible pour le niveau de prix qu’il y aura consacré.

On ne peut bien sûr prétendre se procurer un objet de finition et qualité luxueuse pour le prix d’un objet bas de gamme, et tous nous connaissons suffisamment les tarifs du marcher pour ne pas commettre ce genre de méprise, ou nous alimenter de vaines illusions.

Il n’est pas plus sensé de vouloir attribuer à un article de cuir des qualités qui ne peuvent logiquement pas être les siennes.

Par exemple, aucun cavalier ne peut prétendre que sa selle, même construite par un artisan de qualité et avec les meilleurs matériaux, puisse durer éternellement et ne jamais souffrir aucun vieillissement ou usure lors d’une utilisation raisonnable.

Il arrivera forcément un moment ou certaines pièces que j’appellerais « d’usure » seront arrivées au terme de leur existence et devront donc être remplacées sans que cela n’ait rien d’anormal ou étrange.

Si nous sommes parfaitement familiarisé avec ce phénomène d’usure et donc du remplacement de certaines pièces pour nos voitures lors des révisions périodiques, il est étonnant de constater à quels points certaines personnes se nient à reconnaître l’évidence :

L’utilisation d’un équipement de cuir a pour conséquence logique une usure progressive.

Le passage du temps impose au cuir un vieillissement qui condamne à long terme l’objet qu’il constitue.

 

 

 

Nous admettons donc l’évidence qu’acquérir un article en cuir pour l’utiliser vous expose à le voir vieillir et s’abîmer.

 

Votre article en cuir vieillira, car le soleil foncera sa couleur et dessèchera son cuir. L’humidité qu’il absorbera lors de certaines sorties durcira le cuir au séchage, et pire encore, l’humidité conservée le fera moisir si vous ne le sortez pas une fois revenu chez vous, ou si vous le conservez dans un espace humide et mal ventilé.

Même le simple passage du temps dessèchera le cuir.

Lors d’une utilisation, même très précautionneuse, un holster ou une cartouchière s’abîmeront par frottement sur des surfaces rugueuses, par le choc du barillet sur le haut de l’étui à chaque introduction de l’arme dans un holster, par la poussière qui s’y déposera et le frottement qui la transformera en une véritable toile émeri, par les résidus de poudre ou les taches de graisse que l’arme ou vos doigts y déposeront, etc…

 

Vous avez sans doute compris qu’il est illusoire de nier une évidence : un article en cuir, quel que soit sa qualité de fabrication est un élément consommable, et le rythme de son usure est surtout fonction de l’usage que vous en ferez.

Si vous le destinez à être un objet de décoration, et que sa fonction est d’être exposé dans votre maison, il ne sera sans doute soumis à aucune usure mais seulement au vieillissement.

Si par contre vous utilisez régulièrement, voir intensivement vos articles de cuir (ensemble holster-cartouchière, chaps, saddle bags, selle, etc.) vous devez envisager de les soumettre à un entretien régulier, et accepter qu’un jour ils puissent ne plus être, quelque soient vos efforts, en état de répondre à leur fonction.

 

 

Passons ensemble en revue les différentes agressions que subira votre équipement de cuir au cour de sa vie utile, et quels remèdes nous pouvons y apporter.

Vieillissement :

 

Griffures, frottement, abrasion :

 

Mouillage  et dessèchement :

 

 

 

Cet article est en cours de rédaction, il n’est pas terminé.

J’y travaille mais ne peux le conclure pour le moment.

F. Javelot

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by F. Javelot F. Javelot